Poème d’amour


Si vous recherchiez des poèmes d'amour , vous avez trouvé le site idéal. Vous y trouverez une collection complète de poésie d'amour qui fera chavirer votre cœur.

Poème d’amour


Poème d'amour 01 : Pourquoi je t'aime


Pourquoi je t'aime...
J'irai chercher la réponse dans l'océan de tes yeux,
Dans la soie de tes cheveux,
J'irai la trouver dans le satin de ta peau.


Pourquoi je t'aime...

La réponse est là,

Dans la pureté de ton âme

Dans la tendresse de tes caresses

Dans le feu de ton regard

et aussi dans la douceur de tes lèvres de velours



Pourquoi je t'aime...

Je sais pourquoi je t'aime tant

Ton coeur me le dit chaque fois qu'il bat tout contre moi

Tes mains me le murmurent quand elles s'emparent de moi

Ton corps me le montre quand la transe de l'amour s'empare de lui



Pourquoi je t'aime...

est-ce vraiment pour ces raisons là?

Peut-être, peut-être pas

Je sais juste que je t'aime

Que je t'ai choisi

Que tu m'as dit oui
Pour toujours...


Poème d'amour 02 : C'est si peu dire que je t'aime



 
C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais graver ces mots
 En lettres d'or dans mon poème
 Pour tes beaux yeux en perles d'eau

 C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais sur tous les tons
 Te le chanter à perdre haleine
 Et mon amour et ma chanson

 C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais sur tous les toits
 Crier ton nom jusqu'en Bohème
 Au risque d'en perdre la voix

 C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais t'offrir la mer
 Sur vagues d'or ourlées de laine
 Avec dessous des poissons verts

 C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais contre ton cœur
 Fragile comme porcelaine
 Poser ma tête et mon bonheur

 C'est si peur dire que je t'aime
 Quand je voudrais pour toi le ciel
 Si j'étais Dieu, tu serais reine
 J'aurais pour toi mille archipels

 C'est si peu dire que je t'aime
 Quand je voudrais pour moi l'enfer
 Pourvu que tu n'aies pas de peine
 Peu m'importe tout l'univers

Poème d'amour 04 : Telles les premières lueurs du soleil


Telles les premières lueurs du soleil
Ta douceur me sort de mon sommeil
L'exquise vision de ton visage
M'entraîne dans un tendre voyage

La première étreinte langoureuse
Au contact de ta peau soyeuse
Tel la promenade du bienheureux
Transporte tout mon corps dans les cieux

L'envoûtante vision de ton regard
Dissipe dans mes yeux le brouillard
L'esquisse de ton sourire enchanté



Poème d'amour 05 : L'heure exquise.


Douze coups sonnent
Au clocher proche
Mon cœur résonne
Car l'heure approche
Si désirée...

- Oh bien aimé -

Le temps s'arrête
Mes yeux s'animent
L'écran reflète
Ton pseudonyme
De joie je pleure...

- Rêvons, c'est l'heure -

Voix de velours
Calme mon cœur
De mots d'amour ;
C'est le bonheur
Que joie irrise...

- C'est l'heure exquise.


Sylvie Agea.




Poème d'amour 06 : Dis-moi, mon bel amour.



Dis-moi, mon bel amour.
Dis, mon bel amour,
Mon tendre amant,
Dis-moi, est-il temps
De retrouver les jours...


Où de vagues de tendresse
Je bercerai ton cœur,
De nuages de douceur
Couvrirai ton corps,
De gouttes de désir
Désaltérerai ta bouche,
De grains de plaisir
Parsèmerai ta peau ?


Dis, mon bel amour,
Mon tendre amant,
Dis-moi, est-il temps
D'espérer ton retour ?



Véronique Audelon.



Poème d'amour 07 : L'amour fou.


Mon corps frou-frou
Attise ta faim de loup,
De mes joues à mon cou
Tes baisers tout fous,
Tes caresses bijou
Partout, partout...
Tu savoures le goût
De ma peau cachou,
Et dans les draps si doux
Nos corps jouent l'amour fou,
Pour de toi en moi... faire nous !



Véronique Audelon.



Poème d'amour 08 : Tes yeux d'océan.


Dans tes yeux d'océan
Tous mes voiliers se sabordent...
Et je viens m'échouer,
Naufragée volontaire,
Sur les rivages délice
De ton cœur aventurier !
Couchée sur ton lit de sable,
Caressée par tes alizés,
Prisonnière de ton sourire paradis,
Je me livre
Menottes à l'âme
A ton amour marin !



Véronique Audelon.




Poème d'amour 09 : C'était.


La lune et le soleil aux heures emmêlées,
Les étoiles pendues aux brumes de l'ennui,
La lumière du jour sur les draps de la nuit
Un collier d'amour en perles de rosée,

Deux nuages d'été dans un ciel monotone,
Deux boutons de rose dans les jardins d'hier,
L'envie à demi-mots, l'envol à mots couverts,
Une aubade à la vie au début de l'automne.

Entre ici et nul part, entre ici et plus tard,
L'infini conjugué à l'horizon des temps
Et la mort repoussée aux confins du néant
Quand l'instant complice naissait dans nos regards.

S'aimer pour le meilleur en oubliant le pire,
S'abreuver des serments de bonheurs murmurés,
Aux marches du palais, de plaisir s'effondrer
Et les mots sur la peau écrivant nos soupirs.



Michèle Brodowicz.



Poème d'amour 10 : Pour toi.


Paix et sérénité
Avec toi, je ne désire que tendresse
Paix et sérénité
Avec toi, je me veux caresse

Ecoute et attention
J'ai besoin de confiance
Ecoute et attention
Parfois aussi de confidences

Equilibre et harmonie
A toi, j'offre ma douceur
Equilibre et harmonie
Pour nous, je propose le bonheur

Sagesse et beauté
A toi, je lègue tous mes atours
Sagesse et pérennité
Je n'aspire qu'à l'amour.



Isabelle Cassou.